Beauté visage § corps

Dossier : 4 clés pour choisir la bonne crème solaire

#

Brume, crème ou lait, indice SPF 30 ou 50… Pas toujours facile de trouver le bon produit. On vous aide à y voir plus clair et à choisir celui qui sera le plus adapté aux besoins de votre peau.

Selon votre type de peau

Première chose à regarder pour trouver le soin le plus adapté : le phototype. C’est lui qui définit votre type de peau, sa sensibilité aux rayons ultraviolets et donc la protection solaire qu’il est conseillé d’utiliser. Il en existe 6 différents :

Phototype 1 : cheveux roux ou blonds, peau extrêmement claire, avec parfois des taches de rousseur, qui rougit et très sensible aux coups de soleil.
Phototype 2 : cheveux blonds, peau claire qui bronze très peu et très sensible aux coups de soleil.
Phototype 3 : cheveux blonds ou châtains, peau claire à mate, coups de soleil fréquents lors des premières expositions, bronzage par la suite plutôt doré.
Phototype 4 : cheveux bruns et peau mate, coups de soleil quasiment inexistants et le bronzage est rapide.
Phototype 5 : cheveux bruns, peau naturellement foncée, bronzage très rapide, coups de soleil rarissimes.
Phototype 6 : cheveux et peau noire, la peau ne brûle pas.

Plus votre peau est claire, plus elle a de chance d’être sensible aux coups de soleil. Choisissez alors un indice de protection SPF 50. Si votre peau est plus mate, le niveau naturel de mélanine étant plus élevé, elle résiste mieux au soleil. Vous pouvez alors utiliser un indice moins fort, comme un SPF 30. Néanmoins, sachez que vous bronzerez quand même avec ce type de protection. Mieux vaut donc bien se protéger, quel que soit son phototype.

Attention, la sensibilité aux coups de soleil n’est pas une affaire de couleur de peau. Cette dernière se définit plutôt par une sensation de tiraillement et d’inconfort, elle peut être sensible au toucher, peut se dessécher facilement, surtout en hiver, réagit face aux frottements répétés des vêtements, et peut même démanger ou développer une éruption cutanée après contact avec des irritants.

Selon la texture de votre protection solaire

Lait, gel, huile, crème, brume… Peu importe quelle protection solaire vous choisirez, pourvu que vous protégiez votre peau. Tout est avant tout une question de goût, bien sûr, mais aussi de l’activité pratiquée. Que vous bronziez au bord d’une piscine, piquiez une tête dans la mer ou transpiriez lors d’un trek dans le désert, la texture à choisir ne sera pas forcément la même, même si la protection est identique selon l’indice choisi.

Selon les filtres solaires

Il existe deux types de filtres solaires : les filtres chimiques et les filtres minéraux. Bien qu’ils agissent différemment, ces filtres sont efficaces et protègent tous des méfaits du soleil. À vous de choisir en fonction de vos préférences. Il est toutefois conseillé de privilégier les formules mixant les filtres pour leur complémentarité, soit entre filtres chimiques et minéraux, soit entre filtres de même catégorie.

Les filtres chimiques absorbent les rayons UV, libérant ensuite l’énergie solaire absorbée sous forme de chaleur. Les filtres minéraux (à base ou non de nanoparticules) eux, sont inertes et restent en surface pour un effet miroirs. Tels de petits miroirs, ils se contentent de réfléchir les rayons UV qu’ils reçoivent afin que ces derniers aient un impact minime sur la peau.

Selon la destination où vous vous trouvez

Club avec piscine, croisière en bateau, farniente sous les Tropiques, randonnée en montagne… Le niveau de réverbération à l’endroit où vous vous trouvez est important pour bien choisir votre produit solaire.

En été, pour les destinations estivales, la réverbération est forte, surtout si vous partez dans les îles et que vous prévoyez beaucoup d’escapades en mer. Mieux vaut alors opter pour un indice SPF 50 et plus encore pour des formules solaires ultra résistantes à l’eau et aux frottements au sable. Pensez dans tous les cas à renouveler l’application toutes les 2 heures au maximum, mais aussi après chaque baignade, ou avoir transpiré ou s’être essuyé avec une serviette.

Si vous restez en ville ou prenez la direction de la campagne, un indice inférieur de type SPF 30 ou 20 peut s’avérer suffisant. Attention tout de même, si le ciel est couvert, les UV traversent les nuages et s’avèrent particulièrement traîtres si on n’y prend pas garde.

3 précautions à prendre

1. Pensez à jeter le tube ouvert de l’an dernier, car les filtres solaires vieillissent mal et par mesure de précaution, mieux vaut ne pas les conserver pour assurer une protection optimale à sa peau.
2. Bien protéger sa peau, c’est aussi la couvrir en prévention : chapeau, lunettes… Non seulement vous serez stylé.e, mais en plus, vous prendrez moins de risques pour votre peau.
3. La meilleure des préventions anti-âge, c’est la prévention face au soleil. Bonne nouvelle, la plupart des gammes anti-âge proposent désormais un soin de jour contenant un filtre SPF. De quoi allier protection solaire et praticité au quotidien !

aufeminin.com

 

Article recommandé

  • Vernissage de l'exposition TRANSE à l'hôtel Sofitel22 Juillet 2018

  • Comment maigrir en fonction de son age ?28 Août 2017

  • - Ni moi ni les artistes sur scène n’ont eu connaissance de ce drame -23 Août 2019

  • Comment nettoyer la semelle du fer à repasser ?10 Juillet 2014

  • Ce qui va changer pour les demandeurs de Visa Schengen à partir de 202020 Décembre 2019

Commentaires


Laissez un commentaire