Société Algérienne § Culture § économie

Festival de musique symphonique: entrée en scène du Danemark, l'Autriche et la Tunisie

ALGER - Le trio autrichien Wiener Mozart, le duo danois Moldrup-Hyldig et l'orchestre symphonique tunisien ont animé lundi à l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaih la troisième soirée du 12e Festival international de musique symphonique.

Pour sa première participation, le Danemark a fait son entrée à cet événement par le duo composé de Kristoffer Nyholm Hyldig, un des plus grands pianistes de son pays, et le violecelliste Toke Møldup.

Applaudi par un public accueillant, le duo a rendu dans la foulée des pièces d'Alberto Ginastera (1916-19783), illustre compositeur danois, revisité à travers sa célèbre composition "Pampeana".

Le duo a revisité également des pièces de pianiste et saxophoniste australien Percy Grainger (1882-1961), du compositeur tchèque Antonín Dvořák (1841-1904) et de Igor Stravinsky (1882-1971), autre grand compositeur et pianiste russe. Et pour marquer sa première participation à ce festival, le duo a rendu "ya qelbi khelli el hal", célèbre pièce du patrimoine musical algérien reprise par de grands interprètes algériens.

La deuxième partie de cette soirée de musique universelle a été animée par le Trio autrichien Wiener Mozart, une formation qui s'est produite dans les salles d'opéra les plus renommés en Europe et en Asie. La pianiste Irina Auner, accompagnée d'un violoniste et d'un violecelliste a emmené le public à travers un voyage parcourant les plus célèbres pièces de grands compositeurs de la musique universelle.

Mozart, le compositeur autrichien le plus connu de l'histoire de la musique en Europe et dans le monde, le pianiste allemand Felix Mendelssohn ou encore son compatriote Wilhelm Schulze ont été ainsi ressuscités à travers leurs compositions.

En dernière escale de cette soirée, l'Orchestre symphonique tunisien a, quant à lui, revisité des pièces de grands compositeurs de musique symphonique.

Sous la baguette du chef d'orchestre et violoniste Mohamed Bouslama, l'orchestre fondé en 1969, a rendu brillamment des pièces de compositeurs universels à l'image de l'allemand Felix Mendelssohn, le Britannique Benjamin Britten et l'Italien Giuseppe Verdi.

Outre l'Algérie, treize pays participent au 12e Festival international de musique symphonique qui se poursuit jusqu'à jeudi avec au programme de mardi, l'Italie et l'Egypte.

aps

Article recommandé

  • Blida: Yennayer, une fête reflétant l'attachement des habitants à leur identité amazigh 09 Janvier 2021

  • Astuce en image : tisane contre mal de gorge 15 Mars 2017

  • Comment remplacer le pain pendant un régime ?10 Août 2017

  • Constantine/ Une rame du tramway s’est incrustée dans le mur d’une prison !18 Août 2016

  • « OMO » et « Bahia RACHEDI» offre une séance de lecture aux enfants d’Sos Village24 Décembre 2018

Commentaires


Laissez un commentaire